La Gazette de Cointe n° 104 oct. nov. déc. 2019

Publié par Agnès MABON.


« Pauvre ville

      Les vandales les architectes

            ont arraché ta ceinture verte… »

extrait  de ARBRES Jacques Prévert, NRF éd.Gallimard 1976 page 52.

…Plaidoyer pour un Cointe de verdure.

Les mots décrivent, font ressentir, vibrer, s’émouvoir. On s’accorde tous pour maintenir une qualité de vie proche de la Nature, on la projette  dans des intentions louables proche du serment et pourtant.
 
Dans le projet de ville 2025 construit avec la participation des habitants, la préservation des espaces verts existants est soulignée. Or Cointe observe des agressions urbanistiques récentes, multiples et sérieuses sur le monde végétal de son environnement immédiat. Il est d’importance de composer au mieux avec  les exigences d’accueil d’une population grandissante et le respect d’un état végétal déjà en place. Mais n’y aurait-il pas paradoxe entre les projets d’îlots flottants végétalisés à construire, idée innovante en soi, et la ruine volontaire d’espaces verts proches de chacun?
 
Le Comité de Quartier est attentif à cette problématique, il a apprécié la question écrite d’un élu local de notre quartier François Pottie près du Collège communal le 30 août 2019 dernier. Nous vous la rappelons ici : «  Quelles limites à l’urbanisation de la colline de Cointe ou quand, comment arrête-t-on d’abîmer le côté vert de Cointe… ? »

Cointois, Indiens d’Amazonie ?

Ça s’est passé le 12 novembre Réunion d’information avant études d’incidences environnementales concernant le Bois des Bruyères-Kleyer.

C’est bien un nombre impressionnant de Cointois et de Cointoises qui se sont déplacés en soirée expressément pour prendre connaissance du projet de transformation de cette friche boisée que d’aucuns affectionnent tout particulièrement. Ils ne se sont pas privés pour le dire,  clamer haut et fort leur souhait de préserver un des derniers points verts de Liège. Ils étaient unanimes pour défendre la préservation du site.

Le projet a été commenté, souvent hué. Néanmoins quelques remarques pertinentes ont été évoquées. Nous vous avons transmis au plus tôt un compte-rendu par mail pour vous aider à construire vos remarques personnelles au Collège. De notre côté, nous avons rédigé un  courrier dans lequel nous avons pris position pour une révision profonde du projet et la prise en compte des différents points d’incidences sur le site et ses alentours soulevés lors de cette soirée du 12 . Nous avons défini nos propres remarques  sur  les différentes agressions urbanistiques sur Cointe qui conduisent les habitants à  mener un combat qui se rapproche un peu finalement de celui des Indiens d’Amazonie. Mais pourquoi ne pas revenir à la description poétique de ce déchirement !

Dans le cabinet de verdure

ne cesse de battre

                      le cœur cambriolé

Feuilleton des arbres…

Extrait de Arbres Jacques Prévert, NRF éd. Gallimard 1976 page 31.
 
Pour ne pas rétablir les sémaphores…

Dans certains dossiers, la vitesse de réaction est importante (le bois Kleyer, les travaux du tram, l’Observatoire) et nous sommes parfois conduits à vous informer par courrier informatique. Restez au courant ! Pour cela, n’hésitez pas à communiquer votre adresse courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . La confidentialité est assurée (cci).
 
Projet immobilier au 136 Avenue de l’Observatoire

Les services de l’urbanisme ne sont pas restés insensibles aux différentes remarques émises par les riverains et notre prise de position ferme par rapport à ce projet. Le permis serait accordé selon nos informations avec  restriction sur le nombre d’étages et impossibilité de création de bureaux. Le promoteur va-t-il maintenir son projet ?
 
Liège, une ville qui peut s’enorgueillir…

L’héroïsme de ses défenseurs, conduits par le Général Leman en août 1914 a permis à la France voisine de limiter l’impact d’une offensive ennemie véhémente. Le gouvernement français, reconnaissant, a accordé à Liège en tant que ville la Croix de la Légion d’Honneur dès le 8 août 1914. Liège devenait ainsi la première ville étrangère à la France à recevoir un titre aussi honorifique. La remise eut lieu le 24 juillet 1919 à Liège même, par le Président de la République Française Raymond Poincaré et son Gouvernement. 120 000 personnes ont vécu de visu et dans la liesse générale cet événement.

Gustave Kleyer, alors Bourgmestre de la ville,  reçut la décoration au nom de la ville. Le boulevard qui se déploie sur la colline de Cointe lui rend hommage.
 
Halloween à Cointe

On a suivi les macrales et leurs petits fantômes  dans un parcours halloweenien sombre comme la nuit, brwww, plein d’effroi. Les monstres ont pu aussi assister à un spectacle de circonstance de 45 mm au sein même du castel, lugubre au naturel et pour la circonstance. Réunies autour de potages à leur façon, les sorcières se sont donné rendez-vous pour une deuxième édition l’an prochain. Merci et félicitations aux organisatrices et organisateurs de Cointe Initiatives.
 
Un peu de recherches. Pourquoi la colline de Cointe porte-t-elle ce nom ?

Cointe viendrait du latin cognoscere en français connaître et plus exactement de son participe passé cognitus. C’est en moyen français un adjectif utilisé au masculin comme au féminin.

Les scientifiques donnent 3 sens :

1. A propos d’une personne, celui qui connaît, qui sait, d’où sage, avisé, habile.
 
2. Mais aussi celui ou celle dont l’aspect physique est gracieux, agréable, aimable, et qui connaît les bonnes manières, d’où également élégant. Le masculin a disparu au fil du temps.

3. A propos d’une chose, coint-e prend le sens de habile.

En ce qui concerne Cointe, l’adjectif est devenu nom propre.

La colline aurait-elle été si facile de traversée puisqu’elle conduisait à un gué, aurait-elle été si agréable, ensoleillée, offrant un panorama … qu’elle aurait mérité ce qualificatif ? Des questions sans doute sans véritable réponse, mais aujourd’hui il semble qu’elle porte bien son nom, la colline est encore verdoyante, aimable et attractive. Pour combien de temps ?

De la science imaginative et rêveuse !!!!
 

Imprimer