La Gazette de Cointe n°97 nov. / déc.. 2017

REUNION ANNUELLE DES HABITANTS

Cette réunion aura lieu le jeudi 15 février 2018 à 18.30 h à la Chapelle Saint-Maur.

Mme Maggy YERNA, Echevine du développement économique et territorial, du logement et du personnel de la Ville de Liège, abordera avec les Cointoises et les Cointois l’opération « Réinventons Liège » et les 77 actions pour rencontrer les choix et les priorités des citoyens.

M. Gun GEDIK, Directeur de l’agence locale de l’énergie de la Ville de Liège, présentera, dans le cadre de l’opération des quartiers actifs pour le climat à Liège, le volet « Rénovation énergétique de mon logement ».

Appel est lancé à cette occasion pour inviter toute personne intéressée à rejoindre le Comité de quartier.

ASSEMBLEE GENERALE DES MEMBRES DU CQ

Cette assemblée aura lieu le mercredi 7 mars 2018, de 18.30 à 20 heures, à la Chapelle Saint-Maur.

Ordre du jour : présentation des comptes annuels, montant des cotisations, désignation des membres du Bureau (les membres sortants sont rééligibles), objectifs à atteindre pour l’année en cours, suggestions des membres.

Communiquez votre adresse mail pour recevoir nos courriers sur votre messagerie et être ainsi informé régulièrement sur la vie du quartier (à transmettre via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

DES PAS DANS LA BONNE DIRECTION

Après la réunion du 5 octobre 2017 à l’Hôtel de Police consacrée à la mobilité dans notre quartier, une deuxième réunion sur le même sujet a eu lieu le 31 octobre à l’Hôtel de Ville. Nos représentants, le Président et le Secrétaire, ont alors eu l’occasion d’exposer nos préoccupations et nos suggestions non seulement aux délégués de la police, à nouveau présents, mais également à ceux de la SNCB et de la Région wallonne.

Deux points peuvent être considérés comme acquis : les tarifs d’occupation d’un emplacement dans le parking de la gare sont revus à la baisse (50 euros par mois) et la sortie du parking vers la rue Mandeville est autorisée en semaine entre 17 et 19 heures. Ces dispositions seront diffusées en direction des navetteurs en même temps qu’un rappel des sanctions prévues en cas de stationnement illicite.

En outre, un aménagement important devrait être réalisé dans un délai raisonnable, à savoir l’achèvement du trottoir côté n° impairs rue Albert Mockel. Toutes les parties mentionnées ci-dessus ont admis que la situation actuelle, où les piétons doivent slalomer en milieu de rue entre des voitures en stationnement et une circulation non négligeable, était inacceptable.

Par contre, aucun progrès n’a encore été réalisé en ce qui concerne le « tourner à gauche » à la sortie du pont Calatrava, qui exigerait une importante étude d’ensemble, et l’utilisation de l’étage intermédiaire du parking de la gare au profit du stationnement et non plus d’expositions (qui, il faut le dire, drainent pas mal de monde vers notre bonne ville…)

Enfin, le CQ n’a pas abandonné le problème de la visibilité au sortir de l’autoroute avenue de l’Observatoire (quand on vient d’Ans). Le Président et le Secrétaire ont obtenu des assurances du Commissaire chargé de la signalisation à cet égard.

LES PROBLEMES DE LA RUE DU CHERA

Les secteurs proches de la gare ne sont pas les seuls à donner du souci au point de vue de la mobilité. Après l’avenue de l’Observatoire c’est la rue du Chéra qui est devenue l’objet des préoccupations du Bureau du CQ. Les problèmes y sont de trois ordres : 1) la sécurité des piétons et particulièrement celle des enfants qui fréquentent l’Ecole Saint-Maur et les classes de football du DC Cointe, n’y est pas suffisamment assurée ; 2) le croisement des voitures et surtout des poids lourds dans la partie A (entre le Plateau et la rue des Hirondelles) est le plus souvent problématique ; 3) le stationnement des voitures dans la partie B (entre la rue des Hirondelles et l’avenue de Gerlache) est chaotique, la police pourchassant les voitures en stationnement côté n° pairs à hauteur du Bâtiment des Archives et du stade de football.

A la suite de sa réunion du 7 décembre, le Bureau a retenu les axes de réflexion suivants :

1) l’accotement côté n° pairs devrait être réduit à presque rien et protégé par des potelets, de manière à décourager toute circulation piétonne et élargir quelque peu la chaussée ; seuls quelques rares habitants seraient touchés par une telle mesure ;

2) le trottoir existant dans la partie A devrait être prolongé, sans doute en un peu plus étroit, jusqu’à l’avenue de Gerlache ;

3) une fois le trottoir mentionné ci-dessus en place, le stationnement des voitures devrait être autorisé du côté des n° impairs dans la partie B, comme c’est le cas actuellement dans la partie A ;

4) la traversée de la rue devrait être repensée : les « zèbres » devraient probablement être plus nombreux et plus visibles ;

5) la totalité de la rue pourrait utilement passer en zone 30.

NOUVELLES INITIATIVES

De nombreuses personnes ont assisté à la réunion du 28 septembre 2017 à la Chapelle. Trois projets ont été sélectionnés. Chacun est porté par plusieurs participants et une personne relais a été désignée, notamment pour servir d’interlocuteur avec le CQ.

Pour assurer la coordination et le démarrage des actions, une nouvelle réunion a eu lieu le mercredi 10 janvier 2018 à la Chapelle, suivant le planning ci-après :

- de 18 h à 18.55 projet « appel aux morts » (personne relais : E. MEUNIER)

- de 19 h à 19.55 projet « opération propreté » (personne relais : P. LOMBARD)

- de 20 h à 20.55 projet « coopérative ardente » (personne relais : N. DUCHESNE) (une description de cette coopérative est donnée ci-dessous)

Une vingtaine de personnes ont participé à l’élaboration de chacun des projets, et ce dans un esprit très constructif. La discussion se poursuivra le 21 février 2018.

Pour sa part, le Bureau du CQ, réuni le 11 janvier, s’est félicité de l’avancement des travaux, même si P. LOMBARD a dû se désister en tant que personne relais. Le Bureau a émis les suggestions suivantes pour le premier projet : utiliser la Tour du Mémorial interallié et travailler en accord étroit avec le Service du Protocole de la Ville.

LA FETE DE LA SOUPE

A l’instar d’autres quartiers, une « Fête de la soupe » aura lieu à Cointe le samedi 3 février 2018 de 11 à 15 h, à l’Ecole du boulevard Kleyer. Le but de l’opération est de réunir, autour d’un ou plusieurs bols de soupe et dans un esprit convivial, les personnes qui habitent dans le quartier ou qui s’y entrecroisent. Les adultes paieront 1 euro pour un bol qu’ils pourront emporter. Des animations, pour enfants comme pour adultes, sont également prévues. Le CQ Cointe sera représenté par la Coopérative ardente (projet que la Ville et le CQ soutiennent).

  COOPERATIVE ARDENTE A COINTE 

« Envie de vous fournir en produits bio, locaux et/ou équitables en toute transparence ? La Coopérative Ardente regroupe une cinquantaine de producteurs locaux et vous propose plus de 600 produits ultra-frais en direct des meilleures fermes de Wallonie. Vous y trouverez des fruits, des légumes, du pain bio, des fromages, de la viande saine et savoureuse issue d’exploitations à taille humaine, de délicieux jus de fruits de nos vergers, des bières locales, de nombreux produits d’épicerie, des produits d’entretien fabriqués en Belgique, etc …

Pour ce faire, rien de plus simple, rendez vous sur

www.lacooperativeardente.be

remplissez votre panier, clôturez votre commande pour le lundi matin, 11 heures, au plus tard et vous serez livrés le mercredi de la même semaine à domicile ou en point de retrait.

La Coopérative Ardente  compte aujourd’hui plus de 500 coopérateurs qui, ensemble, ont décidé de soutenir nos producteurs locaux et les circuits courts. Alors, vous aussi, rejoignez cette dynamique participative et citoyenne liégeoise !

Etre coopérateur n’est pas obligatoire pour effectuer des commandes mais est intéressant pour les clients fidèles car ils bénéficient de 3 euros de ristourne sur les frais de préparation et de livraison »

Imprimer E-mail